Ding, Ding, Dong ! Mais ne serait-ce pas le bruit des cloches de Pâques qu’on entend ?
En effet, ce Dimanche 21 Avril, et comme dans de nombreux pays du monde, nous célébrions Pâques. 

Si Pâques est connue pour être une fête religieuse chrétienne qui commémore la résurrection de Jésus, c’est aussi une fête très appréciée des gourmands puisqu’à Pâques, le chocolat est mis à l’honneur. 

Vous avez déjà tous cherché dans le jardin les oeufs de Pâques que les cloches avaient pu déposer. Accompagné de votre petit panier en osier, vous deveniez un véritable détective pour n’en laisser passer aucun ! Je me trompe ?

On profite donc de ce lendemain de Pâques pour vous conseiller les chocolats à privilégier si vous faites attention à votre alimentation (en espérant qu’il vous reste un peu de place).

Le chocolat pour Pâques : 

Inventé en Amérique du Sud il y a plus de 3000 ans, il était donné aux soldats pour lutter contre la fatigue et leur donner de la force. Et c’est là qu’on se dit : « s’il était utile aux soldats de l’époque, le chocolat doit bien nous être utile aujourd’hui »

Et si on s’instruisait un peu ?
Le chocolat qu’est-ce que c’est :
Il est produit à partir de la fève de cacao, la graine du cacaoyer. C’est une fève qui est fermentée, torréfiée puis broyée jusqu’à obtenir une pâte de cacao liquide dont on extrait le beurre de cacao, qui est une matière grasse végétale.

Comment créer les différents chocolats qu’on connait ?
C’est très simple ! En mélangeant différentes proportions de ces ingrédients issus de la fève de cacao avec du sucre et du lait en poudre on obtient nos trois célèbres variantes de chocolat :

–       Le chocolat noir : mélange de pâte de cacao, de sucre et des fois de beurre de cacao (ou autre graisse végétale)

–       Le chocolat au lait : mélange de pâte de cacao, de sucre, de beurre de cacao et de lait en poudre

–       Le chocolat blanc : mélange de beurre de cacao, de sucre et de lait en poudre. Il n’y a donc pas du tout de cacao dans le chocolat blanc, à notre grand regret.

En terme de caractéristiques, ça donne quoi ?
On entend beaucoup parler des oeufs en chocolat mais que peuvent-ils contenir vraiment ?
Découvrons ensemble : 

–       La Poudre de cacao : Ce n’est pas du chocolat mais c’est du cacao à 100%. On en déduit donc qu’elle peut être l’alternative la plus intéressante en terme d’antioxydants, de magnésium et de fer. A noter qu’il n’y a pas de sucres ou graisses végétales ajoutés. Ça c’est un bon point ! 

–       Le chocolat noir : Parmi les chocolats, il a la réputation d’être le meilleur pour la santé. Il est riche en cacao et donc riche en antioxydants et nutriments. Il ne contient pas de lait et peut donc convenir à ceux qui y sont allergiques ou intolérants.

–       Le chocolat au lait : Il contient encore du cacao et a donc une certaine capacité antioxydante, mais plus faible par la présence du lait.

–       Le chocolat blanc : Pas de cacao dans ce chocolat ! Et c’est pourtant un chocolat. On retrouve chez lui un certain nombre de gras saturés qui, consommés en excès, peuvent augmenter les risques de maladies cardio-vasculaires. On en déduit que c’est chocolat le moins bon pour la santé et à ne consommer que de manière très occasionnelle !

pâques

Pâques : Quels conseils peut-on vous donner ? 

Le chocolat c’est comme tout le reste, du moment qu’il n’est pas consommé avec excès, il n’y a pas de grand danger.
Vous pouvez vous faire plaisir pour profiter de Pâques en famille en dégustant quelques bons oeufs déposés par nos cloches magiques.
Cependant, si vous êtes dans une démarche d’équilibrage alimentaire favorisez le chocolat noir plutôt que les autres. En revanche, si vous avez envie d’en profiter (et on vous comprend bien), faites vous plaisir ! Attention à ne pas trop en abuser, ça peut vite faire mal au ventre (oui, oui, on a déjà testé!)

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les astuces « nutrition », n’hésitez pas à découvrir d’autres articles de notre blog qui vous proposent des conseils pour vous faire plaisir sans faire trop d’excès !